Christian Boltanski, photographe, sculpteur et cinéaste, est surtout connu pour ses installations.

Il commence à peindre en 1958 des scènes d'histoire ou des personnages macabres. Boltanski s'éloigne de la peinture à partir de 1967 et expérimente l'écriture, par des lettres ou des dossiers qu'il envoie à des personnalités artistiques. Il intègre à son œuvre des éléments issus de son univers personnel, et sa propre vie devient le thème principal de son œuvre.

Les installations de Boltanski sont une accumulation de souvenirs sacralisés, vrais ou faux, qui provoquent chez le spectateur une émotion intense et le font méditer sur le temps et les êtres.

"A la base, je suis fondamentalement un peintre. J’ai quitté l’école à 14 ans, ce fut une chance pour moi. C’est aussi à cet âge-là que j’ai réalisé mes premières peintures. Après, je crois que les visuels m’intéressent beaucoup, les images, les vidéos. Depuis les 20 ou 30 dernières années, la peinture s’est intéressée aux autres champs de l’art. Aujourd’hui, je me définis surtout comme un artiste, ce qui est une notion universelle." Christian Boltanski

"Toute ambition paraît très prétentieuse. Ce que je trouve le plus formidable dans le fait d’être artiste, c’est que l’on peut toucher des gens qui ne vous connaissent pas personnellement, et que l’on peut encore les toucher après sa propre mort. Donner de l’émotion à des gens qui sont loin de moi." Christian Boltanski

La Biennale d'Art de Venise

Écouter

Le 22/01/2010